Rénovation toiture shingle : nettoyage et coatings

Parmi les différentes options que vous aurez lorsque vous voudrez mettre en place un type de toiture particulier pour votre toit, pourquoi ne pas vous orienter vers du shingle ?

Dans le cadre de notre dossier sur le toit en shingle, qui reste depuis de nombreuses années un des matériaux les plus demandés afin d’assurer la couverture de son toit, mais pas seulement pour votre maison puisqu’il va également être utilisé pour les petites maisonnettes ou encore les cabanes de jardin en bois. Sans oublier qu’il s’agit d’une protection et que celle-ci va être indispensable pendant de nombreuses années.

Mais de quoi de compose une toiture en shingle ?

Cette toiture nous venant tout droit des Etats-Unis, reste une matière assez particulière qui va être composé essentiellement d’une feuille de feutre asphalté ou encore de bitume renforcé de fibres de verre. A savoir que le fait d’utiliser de la fibre de verre va lui donner une meilleure rigidité qui va par la suite lui donner un aspect, une fois posé, d’un toit en ardoise.

Sans oublier que le shingle va être composé de granulés minéraux qui vont lui permettre de prendre une couleur particulière comme le vert, le rouge, le noir, le gris ou encore le jaune dans de plus rare cas.

Si la pose de votre couverture de toit est votre hantise depuis toujours et que vous ne possédez pas les compétences pour le faire, il vaudra mieux faire appel à un professionnel qui sera à même d’assurer une pose efficace. Mais vous pourriez aussi tenter de le mettre en place par vous même car il reste l’un des plus faciles à poser. En sachant qu’il existe deux types de poses connues qui vont être ni plus ni moins que les poses américaines et françaises.

Pour la pose Américaine, le shingle va donc être agrafé ou même cloué directement sur vos panneaux fait de bois agglomérés, tout en pensant à ne pas oublier le tissu d’étanchéité avant de commencer l’opération. Pour la pose à la Française, ce shingle bien surprenant devra être posé sur des liteaux avec des crochets. Une méthode qui va être certes moins rapide mais qui va nécessiter l’installation d’une isolation thermique en sous toiture.

Pour la rénovation de votre toiture, il vous faudra tout d’abord penser au nettoyage de votre toiture. Tout en commençant par nettoyer votre toiture en bardeaux bitumé, tous les ans afin de la débarrasser des éventuelles mousses, feuilles, lichens ou encore les autres déchets pouvant être à l’origine de tout type de dégradations. Une étape qui va dans le même temps vous permettre de vérifier l’étanchéité de vos conduits d’aération ou encore de vos évacuations de cheminées.

La deuxième méthode va être le coatings

Le coatings va être une méthode intéressante, visant à refaire une teinte si celle-ci est passée ou, plus important, visant à remettre à niveau l'isolation. Cependant cette méthode reste relativement déconseillée sur des shingles. Ils sont pour certains de puissants hydrofuges permettant au toit devenu poreux sous l'effet des dégradations climatiques, de redevenir étanche.

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter