Isolants : marquages et certifications

Les isolants doivent répondre à de nombreux critères de sélection afin d’être autorisés à circuler sur le marché européen. Il existe ainsi un panel de labels qualitatifs attestant des caractéristiques réelles d’un produit d’isolation suivant son aptitude à l'emploi ou son impact environnemental. Ils protègent et orientent le choix du consommateur dans son projet d'isolation. Découvrez ces attestations dans le cadre de notre dossier sur la législation propre à la couverture.

Tour d’horizon de ces marquages et certifications

- Afin de limiter l’émission de chaleur par la face inférieure des éléments chauffants, des résistances thermiques minimales pour les isolants ont été définies.

-Le cahier des prescriptions techniques (CPT) définit les conditions usuelles d’emploi et de mise en œuvre des systèmes d’isolation.

-Les Avis Techniques (AT) sont des recommandations d’experts sur l’aptitude à l’emploi et sur le comportement prévisible en œuvre des isolants. Ils autorisent l’évaluation des techniques et procédés non-traditionnels, non soumis au marquage CE.

-Les tests effectués dans des laboratoires reconnus à la demande des fabricants permettent d’établir un procès-verbal d’essai. Cette pièce justifie les performances d’un ouvrage en matière d’isolation.

-La performance mécanique des entrevous est caractérisée par la résistance au poinçonnement-flexion. Cette résistance, mesurée dans une configuration de chantier et certifiée par la certification CSTBat, est de 150 daN.

Les marquages

- Le marquage CE est indispensable suivant les termes fixés par la directive ainsi que dans le nouveau règlement “Produits pour la construction”. Il permet au produit qu’il marque de circuler dans tout l’espace européen. Il s’agit davantage d’un marquage que d’un label de qualité.

Norme CE.

La norme CE est le premier label à vérifier.

- La marque CSTBat est une certification volontaire qui atteste de la conformité de produits nouveaux à un règlement technique (RT). Les référentiels sont définis pour chaque domaine d’application et consultables sur le site internet du CSTB. Pour les produits isolants de forme spécifique (donc non couverts par la norme européenne ou l’ACERMI) comme les entrevous en polystyrène expansé, la certification CSTBat garantit la compatibilité de forme entre les entrevous et les poutrelles et donne pour chaque montage une résistance thermique R et un coefficient de transfert thermique Up.

- L’Association pour la certification des Matériaux Isolants (ACERMI) octroie des certificats relatifs aux performances thermiques et d’aptitude à l’emploi des isolants suivant leur résistance thermique et leur épaisseur. Les caractéristiques d’aptitude à l’emploi sont définies ainsi : I - incompressibilité (de I1 à I5), S - stabilité dimensionnelle (de S1 à S4), O - comportement à l’eau (de O1 à O3), L - cohésion (de L1 à L4), E - perméance (de E1 à E4). L’ACERMI définit les exigences des produits en fonction de leur destination.

- Nature Plus est un label qualité pour les matériaux de construction tels que les isolants. Il tient compte de plusieurs critères environnementaux, de santé et de fonctionnalité.

- Le règlement produit de construction (RPC) est à l’origine de la certification DoP (déclarations de performance) qui a court sur le marché des matériaux de construction. Il est censé garantir aux clients un accès aisé sur les caractéristiques de performance des produits de construction. La DoP est établie par le fabricant pour les revendeurs. Tous les fabricants de produits de construction couverts par un agrément européen doivent pouvoir fournir la DoP.

A lire aussi

Les toitures : que dit la loi ?
Les normes à respecter pour installer une fenêtre de toit
Poser des gouttières : la législation
Les normes pour la récupération des eaux de pluie
L'obligation de ramoner sa cheminée

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter